La complexité du respect des "copyrights" et le cas des spams de spammers acharnés

#1
Bonjour,

Ma question va peut-être sembler étrange ou à côté de la plaque et ayant déjà risqué honnêtement par non connaissance de "LA LOI" (que nul ne peut ignorer, mais bon, là, on vire de plus en plus vers une société ou sans un avocat, un comptable, une assistance sociale, un conseiller etc. aucune démarche tant elles toutes tendent vers l'extrême complexité technocratique ou pour certain le même "acte" selon sa taille ne lui vaudra pas la même sentence tout en pour un même "acte" est illégal pour le plébéin qui finirra au tribunal pour 200 euros par déclaré par oubli, et alégal ou totalement légal pour les entreprises ayant atteind une certaine masse critique).

Bref, avis personnel sur lequel il ne sert à rien de discuter.

Ma question concerne les spammeurs, et les spams (spam de porno, de 50 femmes fatales qui s'amourachent pour moi chaque jour qui passe, des vendeurs de panneaux solaires aux prestataires de services ou femmes de l'Est qui sont déjà amoureuses de moi).

Ces courriers indésirables qui, je pense enfreignent avec certitude les règles sur l'envoi non sollicité sont-ils malgré tout protégé par le copyright ou, un email dans ma boîte, non désiré, et davantage si directement catalogué par le fournisseur/service de messagerie comme spam peuvent au niveau de leurs contenus, photos, être réutilisés, publiés sur par exemple une plateforme quelqu'en soit la structure, site ou autre sans risquer ces fameux problèmes d'enfreindre un copyright.

En effet, j'ai une petite idée sur le sujet que je souhaiterai mettre en place, mais sachant le système complexe, je sais qu'il existe certainement une protection pour ceux qui spamment.

D'ailleurs, pour un spam ou tout email qui finit dans ma boîte, qui en est le propriétaire?

Par exemple, si j'ai bien lu les conditions de facebook que je n'utilise pas, toute photo, tout contenu publié devient leur propriété intellectuelle...

Quand est-il de ma boîte email?

Cordialement,

Sébastien
 

PH-Marc-André.B.

New Member
Membre du personnel
#2
Bonjour Sébastien,

Je vous confirme que le contenu de votre boîte de réception vous est confidentiel!

Malgré tous les mécanismes de protection que nous mettons à votre disposition comme les filtres de messagerie, Apache SpamAssassin, l'authentification courriel, Spamcop, SpamHaus, etc. Nous ne pouvons pas empêcher la réception de SPAM à 100%, car les spammers "spoof" sur des IP et comptes courriers différents et sont très rapide à s'adapter ce qui fait que c'est une bataille perpétuelle entre les polluposteurs et les utilisateurs ainsi que les administrateurs de réseaux.

Quant à la question des droits d'auteurs, je ne crois pas que les polluposteurs font breveter leurs crimes! Alors vous pourriez a priori considérer ça comme libre de droits à moins qu'ils aient eux-mêmes enfreint les copyrights! Je pense notamment à des cas de tentatives d'hameçonnage ou les polluposteurs vous présenteraient une fausse copie d'un site légitime, mais hébergé sur un domaine illégitime, une bonne pratique dans le cas de la réception de tout courriel sera de vérifier l'URL au complet avant de cliquer dessus et aussitôt qu'il y a un doute, s'abstenir. De plus je vous invite à porter plainte s'il y a lieu auprès de SpamCop, ici: https://www.spamcop.net/anonsignup.shtml

Voilà! J'espère avoir bien pu répondre à vos questions, mais n'hésitez pas à nous le faire savoir si ce n'était pas le cas.
 
#3
Merci pour la réponse Marc-André,

Cependant, en poussant mes recherches, j'ai fait le triste constat que les agences marketing ou de prospect (ne sachant le terme) qui pratiquent des stratégies que je juge à mon niveau douteuse sont reconnues, ont pignon sur rue, réputation et certaines avec des moyens financiers énormes.

Une de ces sociétés utilise par exemple des "mini-sites" semblant indépendants les uns des autres, avec nom de domaine propre, et ces sites sont souvent faux:
  • ils proposent un formulaire d'inscription qui ne sert qu'à, je suppose, affiner votre profil dans leurs bases de données
  • le seul fait de cliquer sur un lien dans l'email leur sert d'indicateur
  • le bouton de désinscription, de même, n'apporte que davantage de renseigments sur vous
Un peu comme le démarchage téléphonique virant certains jours au harcèlement: pas forcément, légal, ni illégal d'autant que les sociétés en arrières plans sont millionnaires.

J'ai eu le cas d'un assureur ne respectant pas les pratiques légitimes: je l'avais signaler, mais bon, c'est perdu d'avance.

Pour par exemple les emails reçus d'un partenaire "hot" vous adressant un message privé sur un de ces nombreux sites de rencontres qu'ils soient faux ou disposent d'une réelle plateforme, en faisant des recherches sur les images, j'ai par exemple découvert que les photos étaient celles d'actrices du X avec une réputation locale, donc, sans leur consentement et la personne n'étant pas une star facile à associer, trouver, ce font voler leur image.

En conclusion, je crois que c'est perdu d'avance: un petit pratiquant qui se fait prendre la main dans le panier subira les colères de toute part et se verra à son niveau infligé de lourdes contraintes; les gros, eux, font ce qu'ils veulent.

Ayant beaucoup de temps à perdre, parfois, je me prends du temps pour, par plaisir de recherche, de devenir "enquêteur" ;) et c'est souvent hautement informatif.

Pour rebondir sur votre réponse, en ayant regardé certains de ces emails hier dont aucun n'est sur les listes de blocages, ou une liste sur 60, je pense qu'un signalement individuel est inutile tout comme faire un usage "détourné" quel qu'il soit de ces pourriels se retournera fatalement contre le petit malin qui lui, ne disposant des mêmes armes, s'essouflera de moyens.

Si vous avez des idées cependant pour que j'utilise mon temps dont je ne sais que faire, et éventuellement des pistes pour aller plus en amont, n'hésitez pas à m'en faire part.

à défaut, je pense que ce sujet est clos.

Cordialement,
Sébastien
 
Haut